LA FLAMME D’ENTREPRENDRE

KAMAL BOUNOUARA

On dit souvent que l’expérience des autres ne sert pas à grand-chose et qu’il faut faire sa propre expérience avec une attitude la plus ouverte possible pour qu’elle ne soit pas faussée par des à priori. N’allez certainement pas dire ça à Kamal Bounouara qui, au travers de l’histoire de sa vie comme de son entreprise vous expliquera combien l’expérience vécue des autres, prend de la valeur comme référence.

Après 3 années passées chez Reprotechnique en tant que chef des ventes France & Export, il est contacté par Vision Numeric pour devenir le directeur commercial Grande-Bretagne & Irlande. Gravissant les échelons un à un, il poursuivra sa carrière chez eux en tant que Directeur de filiale USA / Canada. Il s’initie alors au management à la l’américaine, ou l’art de construire un consensus avant de prendre une décision…

Lorsqu’il arrive à Atlanta, il est décidé à changer la donne, en commençant par américaniser la filiale, renforcer les équipes et dynamiser le réseau de distribution, en phase avec la nouvelle impulsion qu’apporte le souffle américain. Il remet sur pied la filiale qui va réconcilier avec profits. Là-bas, il y fait la rencontre d’individualités surprenantes et de bon conseil, qui pour la plupart, deviendront de fidèles partenaires. L’aventure fut alors très enrichissante d’un point de vue managérial, car il fallait composer avec près d’une dizaine de collaborateurs aux profils très différents, à la manière d’un chef d’orchestre… Cette expérience lui servira énormément par la suite.

Mais dès 2014 il ne se sent plus l’âme d’un gestionnaire et s’oriente vers un autre défi : celui de lancer sa propre entreprise.

Nous sommes alors en 2015, en plein cœur des années startup, et le virus de l’entrepreneuriat vient le titiller. Autour de lui, de plus en plus de cadres dirigeants et autres compagnons de combat quittent la matrice et vont tenter l’aventure de la création d’entreprise.

Il est temps de changer de cap, de trouver un créneau en accord avec son passé lié aux logiciels de CFAO 3D et de se lancer. L’idée de créer sa boîte, tout en sondant une belle technologie, sans rien devoir rapporter à quelque patron que ce soit le mirent tout naturellement sur la route de la fabrication additive.

Si cela ne vous dit rien, que pensez-vous donc de l’impression 3D? Dans un univers qui reste encore largement à explorer : prendre des initiatives devient alors beaucoup plus attractif… Le fait est qu’il s’y dégage une ambiance propice à l’émergence d’idées et aux USA comme en France, l’air du temps est à l’entreprenariat.

Direction l’aéroport toute. Afin d’approfondir ses recherches, et ce, après deux allers-retours à Shanghai pour mieux apprivoiser cette technologie, Kamal Bounouara découvre un procédé inédit, pour l’heure essentiellement développé en Asie sous l’égide de Prismlab, une entreprise innovante basée à Shanghai. Se laissant convaincre par les arguments et performances avancés par celle-ci, il regroupe ses anciens collègues et collaborateurs afin de monter une levée de fonds. Les rencontres, le hasard s’il existe, la chance peut-être, l’énergie du moment sans aucun doute, font sortir le projet de son antre, à la rencontre du business et de l’ambition…

Ainsi, x3D Group est un joli bébé Lyonnais qui voit le jour le 22 septembre 2015. Malgré sa petite structure, elle a le mérite d’évoluer au milieu des grands et arbore fièrement son rôle de pionnière de la fabrication additive sur le marché européen.

Les machines commandées finissent enfin par arriver. Petits bijoux de technologie, elles demeurent pour l’heure inédites en Europe et c’est encore au travers de cette acquisition que Kamal fait la différence. En parallèle, il s’attarde à l’élaboration d’un escadron de force composé d’ingénieurs, designers et commerciaux pour seule vocation : le succès d’une équipe unie par le goût de l’innovation, du risque, du challenge et du partage.

Plus homme de l’ombre que champion des spotlights, Kamal Bounouara a su investir là où personne ne regardait. Véritable perturbateur des temps modernes, c’est tout naturellement qu’il souhaite continuer d’écrire l’histoire en allant au-delà de ce qui a déjà été entrepris. Déconstruire les idées reçues en démocratisant le secteur de la fabrication additive et permettre à tous de matérialiser le brin de créativité qui sommeille en soi en un seul clic : là réside son plus beau succès.